top of page

LE DIABÈTE CHEZ LES ATHLÈTES

Le diabète est une maladie chronique grave caractérisée par un excès de sucre dans le sang autrement appelée hyperglycémie et qui touche environ quatre millions de personnes en France.


La glycémie (teneur de sang en glucose) est régulée naturellement par le corps grâce à l’insuline qui est une hormone hyperglycémiante. Par exemple, après un repas, le pancréas va produire plus d’insuline pour pouvoir ramener le taux de glucose à la normale ( autour de 1g/l).


Ce taux de glycémie peut être contrôlé par le patient lui-même à l’aide d’un lecteur de glycémie. Il suffira alors au patient de prélever tout simplement une goutte de son sang avec ce lecteur, qui lui indiquera le taux de sucre présent.


Il existe deux types de diabète :

  • Le diabète de type 1, qui est dû à une absence totale de production d’insuline par le pancréas, autrement appelé diabète insulinodépendant. Une personne diagnostiquée du diabète de type 1 dépendra d’injections quotidiennes d’insuline pour assurer sa survie. Même s’il s’agit du diabète le plus grave, il est aujourd’hui très bien pris en charge grâce à un apport d’insuline exogène.


  • Le diabète de type 2 quant à lui, est dû à une mauvaise utilisation de l’insuline par les cellules de l’organisme. Contrairement au diabète de type 1, les injections d’insuline ne sont pas nécessaires pour le traitement de ce diabète. Il peut par exemple être traité grâce à une alimentation adaptée ou encore une activité physique régulière.



Le diabète est-il compatible avec le sport ?

En effet, le sport va permettre de réduire le taux de glycémie car lors d’efforts physiques, nos muscles consomment du glucose. Attention tout de même à ne pas faire de l’hypoglycémie qui se traduirait par une insuffisance du taux de glucose dans le sang.


Il est conseillé d’effectuer au moins 30 minutes par jour d’activité physique à intensité modérée comme la marche, la natation ou encore le vélo par exemple, et d’éviter les sports intenses qui pourraient faire augmenter considérablement la glycémie. Auquel cas le patient se retrouverait à l’inverse en hyperglycémie.


Alexander Zverev : être diabétique et ex numéro 2 mondial

Alexander Zverev est un tennisman allemand âgé de 25 ans qui a commencé sa carrière professionnelle il y a maintenant 10 ans, en 2013 et atteignant la deuxième place mondiale au classement ATP le 13 Juin 2022.


Après avoir abandonné en demi-finale de Roland Garros 2022 contre Rafael Nadal suite à une blessure à la cheville, il annonce le 6 Août 2022 être diabétique de type 1 depuis l’âge de 3 ans. Il déclare par la même occasion la naissance officielle de la Fondation Alexander Zverev basée à Hambourg, visant à aider les enfants souffrant de la même maladie que lui ( diabète de type 1), mais aussi à prévenir d’un éventuel diabète de type 2, qui pourrait être traité en menant une vie saine et active.


Lors d’une défaite, l’ex numéro 2 mondial ne s’est jamais servi de sa maladie comme excuse pendant ou après un match de tennis. Il a toujours considéré que s’il perdait un match, c’était lié à d’autres facteurs que celle-ci. Il écrit même sur Instagram “ la seule limite est celle que vous vous fixez”, message très motivant et donneur d’espoir pour tous ses fans et personnes atteintes de cette maladie chronique.


Alexander Zverev explique également dans une interview que l’ATP ( Association of Tennis Professionnels) l’autorise à contrôler son taux de glycémie à chaque changement de côté pendant un match.






8 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page